Passion formation : Félix Frutos (GDB)

𝐅𝐞́𝐥𝐢𝐱, 𝐩𝐞𝐮𝐱-𝐭𝐮 𝐭𝐞 𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭𝐞𝐫 ?

J’ai 23 ans et je suis étudiant en préparation physique et entraînement. Je suis diplômé en éducation physique et sportive. J’ai intégré le Centre de formation du RSB lors de la saison dernière et j’occupe la fonction d’éducateur spécifique gardiens de but pour les catégories U9 à U11.

𝐐𝐮𝐞𝐥 𝐞𝐬𝐭 𝐭𝐨𝐧 𝐫𝐞𝐠𝐚𝐫𝐝 𝐬𝐮𝐫 𝐧𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐂𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 ?

J’ai été attiré par la philosophie du club et la priorité accordée à la formation. Tout est mis en place pour mettre les jeunes dans les meilleures conditions possibles et leur offrir un encadrement de qualité. La structure du CDF est élaborée pour développer et enrichir l’ensemble des joueurs et un programme d’apprentissage est d’ailleurs établi pour chaque catégorie. Malgré une évidente progression ces dernières années, le club veille à ne pas se reposer sur ses lauriers et désire continuer à grandir. Des démarches sont actuellement en cours pour améliorer les infrastructures et ainsi améliorer le confort de ses affiliés. Un terrain synthétique et un nouveau bâtiment sera prochainement érigé.

𝐐𝐮𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐞𝐬𝐭 𝐭𝐨𝐧 𝐚𝐧𝐚𝐥𝐲𝐬𝐞 𝐝𝐮 𝐠𝐫𝐨𝐮𝐩𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐆𝐃𝐁 𝐞𝐧 𝐜𝐞 𝐝𝐞́𝐛𝐮𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 ?

Les catégories dont je suis en charge requièrent un travail bien particulier avec l’apprentissage des bases techniques. Dès la reprise de la saison, j’ai donc axé mon approche via des « blocs » de développement : 1er bloc = remise en forme 2e bloc = stabilisation sur ses appuis 3e bloc = vitesse de réaction, vitesse. L’objectif est d’améliorer les habiletés gestuelles et motrices de nos gardiens ainsi que les positions lors des différentes situations de match. J’ai le privilège d’avoir des jeunes joueurs avec une envie d’apprendre permanente, l’échange éducateur-joueur lors des séances (ils posent beaucoup de questions pour s’améliorer) est très enrichissant. Je soulignerai également leur ponctualité, solidarité et combativité.

𝐂𝐨𝐦𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐯𝐢𝐬-𝐭𝐮 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐭𝐮𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐬𝐚𝐧𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 ?

Nous nous sommes adaptés. J’essaie de faire en sorte que les enfants ne soient pas trop en contact physique et d’augmenter la distanciation, comme durant l’échauffement et l’étirement. L’interdiction au vestiaire pour les entrainements est regrettable car les gardiens retournent chez eux avec des vêtements boueux. C’est une période difficile pour tous, mais elle est largement supportable avec un peu de motivation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le RSB utilise des cookies pour améliorer son site et votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

Nous recueillons des informations sur vous lorsque vous vous inscrivez ou naviguez sur notre site web : En vous inscrivant à notre Newsletter ou tout simplement en nous contactant, vous nous fournissez vos données personnelles et nous garantissons que vos données resteront confidentielles, sécurisées et ne seront pas partagées avec des tiers sans votre consentement préalable. Nous utilisons des outils de suivi et de statistiques d’audience, comme Google Analytics, qui collectent des informations anonymes sur votre utilisation de notre site web et des services en ligne tels que votre adresse IP, vos données de connexion, des détails sur votre navigateur, la durée de vos sessions sur notre site, les pages vues et les chemins de navigation. Nous utilisons des outils de marketing, tels que le pixel Facebook, pour vous envoyer des publicités ciblées sur Facebook et son réseau d’apps. Nous utilisons des cookies afin que vous puissiez utiliser le site de manière confortable.

Fermer